Mathieu Amalric ouvrira le 24e Festival du Film de Lama partager

Mathieu Amalric sera à Lama (Haute-Corse) le 29 juillet, pour lancer la 24e édition du Festival du Film, qui s’y déroulera jusqu’au 4 août.

Son nouveau film, Barbara, prix Jean-Vigo 2017, ouvrira le festin d’avant-premières promis, cette année encore, aux spectateurs : une vraie pré-rentrée du cinéma sous les étoiles de Balagne.


Thierry de Peretti est également attendu, ainsi que l’équipe d’Une vie violente, son deuxième long métrage après Les Apaches, également tourné en Corse.


Hubert Charuel viendra présenter Petit paysan, très remarqué en mai à la Semaine de la Critique, et Philippe Van Leeuw accompagnera Une famille syrienne (InSyriated), primé par le public du dernier festival de Berlin.


Les festivaliers pourront également découvrir, toujours en avant-première de leur sortie nationale, le Grand Prix du Festival de Cannes : 120 battements par minute, de Robin Campillo, véritable « palme du cœur » de la Croisette cette année, le nouveau film de Sofia Coppola : Les Proies (The Beguiled), avec Colin Farrell, Nicole Kidman et Kirsten Dunst, ou encore Un beau soleil intérieur, de Claire Denis, avec Juliette Binoche.


Autres inédits au programme : Makala, documentaire d’Emmanuel Gras, Grand Prix de la Semaine de la Critique ; Faute d’amour, de Andrey Zvyagintsev ; Brigsby Bear, de Dave McCary et Sans adieu, de Christophe Agou, révélé par l’Acid à Cannes en mai dernier.
Deux films de répertoire feront la joie des cinéphiles : Cadet d’eau douce (Steamboat Bill Jr.), de Buster Keaton (Etats-Unis, 1928) et Le jour où la terre s’arrêta, de Robert Wise (Etats-Unis, 1951).


A Lama, trois sites en plein air dressent leurs écrans à la nuit tombée, dont le plus grand accueille certains soirs jusqu’à 900 festivaliers !
Le Mercatu, au cœur du village, est dévolu au jeune public, qui pourra y découvrir en primeur Wallace et Gromit : cœurs à modeler, de Nick Park (Royaume-Uni), Un conte peut en cacher un autre, de Jakob Schuh et Jan Lachauer, Dans la forêt enchantée de Oukybouky, de Rasmus A. Sivertsen (Norvège), Le vent dans les roseaux (5 courts métrages - France / Belgique) et Lou et l’île aux sirènes, de Masaaki Yuasa (Japon).


Une carte blanche sera donnée aux Ateliers Varan, école d’initiation à la pratique du cinéma documentaire (dimanche 30 juillet).
La traditionnelle compétition internationale de courts métrages de Lama trouvera sa place au cœur du festival, ainsi, pour la deuxième année, qu’une compétition de courts métrages corses.


Le Colloque de Lama, qui fait désormais référence par la qualité de ses interventions, posera cette question : «  La Corse est-elle véritablement une terre de cinéma ? ». On y entendra, entre autres, le docteurEdmond Simeoni, l’historien du cinéma Jean-Pierre Mattei, le réalisateur Gabriel Le Bomin, le comédien Jean-François Perrone et l’historien Dominique Taddei (lundi 31 juillet).


Antò, pionnier du « pop art corse », a signé cette année l’affiche du festival.
Une sélection de ses travaux, inspirés par le cinéma, sera exposée à Lama pendant le festival (vernissage jeudi 27 juillet).


Accroché à la montagne et dominant la mer, Lama est un petit village de Haute-Corse, situé à mi-distance de Calvi et Bastia.
Dans la journée, une salle de cinéma (climatisée) accueille les festivaliers avec une programmation de documentaires, et de nombreuses animations leur sont également proposées : atelier de scénario, atelier de réalisation pour les enfants, mais aussi pour les adultes (avec le Kino Bus), dégustation de vins locaux, etc.


Le Festival du Film de Lama a été fondé en 1994 par quelques habitants passionnés de cinéma. De très nombreuses personnalités du cinéma ont déjà goûté aux charmes des projections sous les étoiles du village, parmi lesquelles Sandrine Bonnaire, Emmanuelle Devos, Julie Depardieu, Yolande Moreau, Daniel Auteuil, Romane Borhinger, Bertrand Bonello, Arnaud et Jean-Marie Larrieu, Catherine Frot, Manuel Poirier, Micheline Presle, Yves Boisset, Niels Arestrup, Jean-François Stévenin, Radu Mihaileanu, Érick Zonca, Jacques Dufilho, François-Xavier Demaison, Richard Borhinger, Charles Berling, Sólveig Anspach, Julie Bertuccelli, Pierre Schoeller, Christian Carion...


Festival du Film de Lama
Président : Jean-Louis Devèze
Fondateur et président d’honneur : Mathieu Carta
Déléguée générale : Mélanie Manigand


Maison de la Culture et du Tourisme
20218 Lama
04 95 48 21 60
info@festilama.org

Tarifs : 
Séance > 8 euros
Séance tarif réduit > 5 euros
(moins de 12 ans, chômeurs, étudiants)
Passeport toutes séances > 45 euros
Passeport tarif réduit > 30 euros
(moins de 12 ans, chômeurs, étudiants)
Abonnement (5 entrées) > 35 euros


Contact Presse : 

Jean-Bernard Emery
06 03 45 41 84
jb.emery@cinepresscontact.com
twitter : @cinepress

Voir plus loin
retour